Façade maison Dauphinoise en pisé Domessin 73


Cette fois nous vous présentons un travail de façade.

Cette maison dauphinoise en pisé, a été enduite en ciment il y a quelques années, outre son caractère inesthétique, on voit apparaitre aujourd’hui différentes pathologies inhérentes a ce matériaux incompatible avec le pisé; fragilisation des murs, salpêtre, humidité concentrée en certains endroits, moisissures, décrochement en plaques de morceaux d'enduit, fissures, difficulté à chauffer la maison etc.

Façade nord avant intervention



Façade sud avant intervention
Façade ouest avant intervention
Pour reprendre les façades, il faut déposer l'ensemble des enduits et enlever les abords bétonnés (qui emprisonnent l'eau au pieds des murs). Nous avons l'habitude des dégâts que génèrent le ciment sur le pisé, il va falloir purger les murs des éléments friables, qui se détachent ou qui manquent de cohésion, ouvrir les fissures et recréer des accroches mécaniques pour le rebouchage en évitant l'effet de "coin" (nous vous renvoyons à l'excellent article écrit par notre collègue Jérémy Cohen, pour plus de précisions Comment réalise t’on un enduit sur une façade en pisé dans les règles de l’art ?  )

Une fois la façade purgée, les fissures et trous seront rebouchés avec briques, tuiles ou pierres, maçonnées à la terre puis nous ferons un renformis afin de retrouver une planéité.Le renformis que nous utiliserons sera constitué d'un mélange terre-paille, auquel nous ajouterons un ferment qui agira comme durcisseur. Dont voici la recette,qui peux varier selon l'usage et la qualité de la terre;

-Un volume de terre argileuse tamisée
-Un volume de paille hachée (à la tondeuse ou autre)
-2% de ferment (ici du crottin de cheval)
-de l'eau (on fait un mélange assez liquide, car le mélange repose au minimum une semaine et va un peu sécher.

Sur le renformis, appelé parfois "couche de corps" vous trouverez d'autres précisions ici  .

Tamisage de la terre

Le crottin de cheval utilisé comme ferment pour durcir l'enduit

La terre tamisée, le liant


La paille hachée, pour armer l'enduit
Le mélange terre-paille pour le renformis, qu'on laisse fermenter.

La façade sud décroutée

Salpêtre au niveau des soubassements

Dépose des enduits de la façade est.

Vue de la maison dans son environnement.

Purge de la façade ouest.

Décroutage de la façade sud.

Renformis en terre pour "soigner" les murs abimés par des années de ciments.

Façade sud après la dépose des enduits ciments.

Mis en œuvre du renformis terre/paille.



Reprise des arêtes en chaux-prompt.

Le renformis terre/paille







La façade est avec son renformis

Façade nord avec son renformis

L'arrête en chaux-prompt.

La façade ouest avec son renformis.

Les façades ont été préparées, décroutées, purgées, soignées, le  renformis posé, les arrêtes dressées, et on va laisser l'ensemble sécher quelques mois avant de faire les corps d'enduits et la finition. Nous allons profiter de ce temps pour réfléchir aux détails des encadrements de baies et comment harmoniser cette bâtisse qui a connu divers remaniements.




1 commentaire:

  1. superbe! bravo pour ce beau travail, j'imagine déjà le résultat.
    Cela me rappelle notre maison qui était pareille question façades enduites de ciment avant l'incendie.

    A bientôt, Brigitte P

    RépondreSupprimer